Point Info Installation Agriculture
Point Info Installation Bourgogne
fromage-chevreinstallation-agriculteurapicultureagricultureagriculteur-bovincreation-fromagerieelevage-cochonelevage-agricolecreation-fermepii-neverstravail-vignepii-dijondomaine-viticoledevenir-viticulteurelevage-bovininstallation-agricoleaide-installationinstallation-arraasdevenir-agriculteur
Devenir Agriculteur, une nouvelle vie
Foramtion agricole
  • • Comment évaluer mon goût pour le métier ?

  • - En effectuant des travaux saisonniers.

    - A l’occasion de visites chez des voisins, des amis ou de la famille.

    - Vous pouvez tester un métier agricole grâce à ADEMA, si vous êtes demandeur d’emploi. Cette formation d’un mois, pendant laquelle vous êtes indemnisé(e) (gratuite pour les participants, cofinancée par le Fonds Social Européen) comprend 3 semaines en entreprise.

    - Une évaluation en milieu travail (EMT), dispositif de Pôle Emploi, vous permet de vérifier vos compétences et capacités professionnelles par rapport à un emploi recherché ou de découvrir les conditions d’exercice d’un métier envisagé.

    - Vous pouvez découvrir le travail d’une exploitation agricole biologique, en rendant des services bénévoles, par le « woofing ». L’association « Savoir-faire et découverte » vous propose des stages de découverte et de test de métiers.

    - Un bilan de compétences peut également vous donner une idée pour savoir si un métier agricole vous plairait ou non.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

    > Connaître les démarches de A à Z

  • • Où me former ?

  • Vous pouvez réaliser une formation diplomante, dont un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole (ou BPREA).
    Pour trouver votre centre de formation :
        • www.portea.fr
        • portail.cfppa-bourgogne.fr
        • www.cote-dor.chambagri.fr

    Chambre d'agriculture Vous pouvez également réaliser des formations courtes, notamment via les Chambres d’Agriculture :
        • cote-dor.chambagri.fr
        • nievre.chambagri.fr
        • sl.chambagri.fr
        • yonne.chambagri.fr

    Profocrea (plaquette à télécharger courant 2013)

    Nous pouvons vous accompagner pour définir vos besoins de formations et vous orienter vers des centres de formation.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

Projet installation agricole
  • • Comment faire mes choix de productions ? Où trouver les références techniques ?

  • Dans le cadre d’un soutien pré-installation (financé par le Conseil Régional de Bourgogne), vous pouvez bénéficier notamment d’appui de conseillers techniques agricoles.

    En Bourgogne, un organisme est spécialisé sur le conseil en productions diversifiées : le CERD ou Centre d’Etude et de Ressources en Diversification. www.centre-diversification.fr

    Rencontrer vos pairs vous aidera à connaître les avantages / inconvénients de telle ou telle production, ainsi que des indicateurs techniques.

    Et faites confiance à vos envies, vos compétences, et votre choix de vie.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

  • • Comment trouver une ferme ?

  • Plusieurs organismes ont vocation à vous aider dans la mise en relation (de façon gratuite ou payante : renseignez-vous) :

    Répertoire installation agricole - Le Répertoire Départ Installation ou RDI. Vous pouvez consulter lesoffres en ligne www.repertoireinstallation.com. Un conseiller vous accompagne dans votre recherche, dans chaque département. Il peut aussi se déplacer avec vous lors d’une visite de ferme (service gratuit).

    - La SAFER http://www.proprietes-rurales.com
    - Terre de liens
    - Les agences immobilières,
    - Le bouche à oreilles, les mairies…

    Il vous faut trouver l’adéquation entre l’offre disponible de fermes, votre capacité financière, et votre projet. Pour vous aider à savoir si vous pouvez financièrement vous positionner sur une offre, vous pouvez bénéficier d'un soutien pré installation.

    Adéquation entre projet, disponibilité, et financement

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

Installation agriculture
  • • Comment vérifier la viabilité de mon projet ?

  • Vous pouvez demander à un conseiller économique (Chambre d’Agriculture, ou cabinet comptable) de réaliser une pré-étude.
    Vous pouvez également bénéficier gratuitement d’un soutien pré-installation (financé par le Conseil régional de Bourgogne).

  • • Est-ce que je peux tester avant de me lancer ?

  • Le stage de parrainage vous permet de passer entre 3 et 12 mois sur l’exploitation agricole que vous allez reprendre, ou sur laquelle vous allez vous associer.
    Vous percevez une rémunération de stagiaire de la formation professionnelle.

    Pour un accompagnement humain Pour augmenter vos chances de réussir votre association, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement humain. Un accompagnateur vous aidera à définir vos règles de fonctionnement, le partage du travail, les modes de décisions….

    PROFOCREA, un outil de formation, de stage et de démarrage progressif de l’activité, à partir de septembre 2013.

    Une fois que vous êtes formé et que vous avez défini clairement votre projet, vous pouvez réaliser une période de TEST, en signant un CAPE ou Contrat d’appui au projet d’entreprise, avec la couveuse d’entreprise Potentiel dont le rayonnement est régional.

    Le salariat en agriculture peut être pour vous un tremplin à l’installation : parfaire votre formation, vous insérer dans un territoire, créer des opportunités de reprise ou d’association… Des pistes pour chercher un emploi salarié : les services de remplacement, les groupements d’employeurs, notamment.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

aide installation
  • • A quelles aides ai-je droit ?

  • Des aides nationales et européennes pour les porteurs de projet qui s’installent avant 40 ans : dotation au jeune agriculteur ou DJA, et prêts bonifiés [l’Europe ne permet pas d’aider les créateurs / repreneurs d’entreprise au-delà de cet âge pour ne pas créer de distorsion de concurrence avec les entrepreneurs en place]

    Des aides à la production (bâtiment, PMTVA, PVE, DPU…)

    Programme Régional à l'Installation Les aides du Programme Régional à l’Installation pour les porteurs de projet qui s’installent hors du cadre familial.

    Autres aides (aides des Conseils Généraux, aides du Conseil Régional, aides des communautés de communes, Pays, ou Parc naturel, Massif Central...)

    Vos autres sources de financement :
    - Votre autofinancement
    - Un emprunt
    - Des apporteurs de capitaux…

    L’agriculteur qui vous cède sa ferme ou des parts peut également étaler la reprise afin qu’elle pèse moins lourd sur votre investissement. C’est à vous de fixer les conditions avec lui.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

  • • Comment obtenir le statut d’agriculteur ?

  • Vous pouvez obtenir le statut d’agriculteur :
    - en vous installant en entreprise individuelle ou en vous installant associé dans une société
    - à titre principal ou secondaire.

    Logo MSA Le critère d’octroi du statut est l’atteinte de la demie-SMI (Surface Minimum d’Installation), ou son équivalence pour les productions diversifiées. C’est la MSA qui le détermine, à partir de votre déclaration au CFE. www.msa-bourgogne.fr

    Quand vos choix sont faits (exploitation, régime d’imposition, type de société le cas échéant…) et que vous êtes prêt à démarrer, contactez le CFE (Centre de formalités des entreprises) situé à la Chambre d’agriculture. Mais attention, cette déclaration vous engage pour l’avenir. Prenez le temps de mûrir votre projet.
    C’est le CFE qui se chargera de prévenir la Mutualité Sociale Agricole (MSA), le Service des Impôts des Entreprises, l’INSEE, le Greffe du Tribunal de Commerce (si installation en société), l’EDE (si installation avec du cheptel), les douanes (pour la viticulture), et l’URSSAF pour la demande d’ACCRE.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

Devenir agriculteur
  • • Puis-je garder mon travail et commencer mon nouveau métier d’agriculteur ?

  • Vous pouvez travailler en pluriactivité en acquérant le statut de chef d’exploitation à titre secondaire.

    Vous pouvez même vous déclarer « Cotisant Solidaire » auprès de la MSA : cet état, même s’il ne vous donne aucun droit retraite, vous permet de produire et de commercialiser votre production (si vous êtes en dessous d’1/2 SMIC). Voir Comment obtenir le statut d'agriculteur

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <

  • • Comment trouver mes premiers clients ?

  • Vous devez définir votre mode de commercialisation :
    - en filières longues : via des coopératives ou du négoce privé
    - en circuits courts, c’est-à-dire en limitant les intermédiaires entre producteurs et consommateurs (vente directe à la ferme, sur les marchés, AMAP, magasins de producteurs, ferme auberge, tournées…)

    Pour vendre en circuit court, nous vous conseillons de réaliser une étude de marché. Vous pouvez vous appuyer sur le CERD.

    L'Insee propose « ODIL » (Outil d'aide au diagnostic d'implantation locale) aux créateurs d'entreprises pour les aider dans la préparation de leur projet.

    Première démarche d'installation Votre 1ère démarche : prenez rendez-vous avec le > Point Info Installation <




➊ On vous informe...

• Sur les étapes et outils de l’installation en agriculture.

• Sur les démarches à réaliser pour devenir agriculteur

➋ On vous accompagne...

• Dans la réflexion de votre projet d’installation, de l’idée à la concrétisation.

• Dans l’analyse de vos compétences.

• Dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’actions

➌ On vous oriente...

• Vers des formations adaptées.

• Vers les bons interlocuteurs (conseillers techniques, juristes, conseillers économiques….)

Actualité agriculture En savoir plus

► VOIR TOUTES LES ACTUS